Dans la ronce, on peut tout utiliser : les fruits – les mûres- bien sûr mais aussi les feuilles, les boutons,  les racines. Usage alimentaire et médicinal (antidiabétique, astringente, détoxiquant,  diurétique – stimule la production d’urine, tonique) et pour l’hygiène.

Evitez les ronces qui sont en bordures de champs cultivés, elles sont souvent traitées et l’effet serait plutôt négatif ! Préférez les ronces des bois. 

LES FEUILLES - On les cueille avant la floraison.

Alimentaire – Tisane : Les feuilles de ronces sont riches en tanin, comme le thé. On peut les boire en tisane mais on peut aussi les mélangez avec des feuilles de framboisier. Cela fait une délicieuse tisane qui a un goût de fruit. Vous pouvez rajouter aussi des feuilles de fraisier, de cassis, de menthe poivrée, de mélisse, etc… Laissez  infuser 10 mn.  Thé : Pour augmenter le goût des feuilles de ronce vous pouvez les faire fermenter légèrement  : laisser flétrir les feuilles à l’ombre dans un endroit humide où la température oscille entre 25 et 40o C en les empilant en couches bien tassées d’une dizaine de centimètres. Au bout de quelques heures, ou d’un jour ou deux, si l’on souhaite un goût plus prononcé et selon la température ambiante, elles deviendront plus foncées. Puis, faites sécher à l’air libre dans un endroit sec, en les aérant de temps en temps pour qu’elles ne se collent pas entre elles. Conserver dans une boite en fer blanc.

MédicinalCataplasme : Pilez les feuilles et appliquez  feuilles et  jus sur les panaris, furoncles,  anthrax pour les faire mûrir plus vite. Utilisez aussi sur les ulcères profonds des jambes, et pour l’herpès. Tisane : L’infusion de feuilles est diurétique, elle soigne aussi aphte, gingivite, enrouement. Diabète : 20 gr de feuilles séchées dans 1 litre d’eau – 2 tasses par jour loin des repas. Décoction : faire une décoction et s’en gargariser en cas de maux de gorge. Elle fait aussi cesser la diarrhée. Lavement : Il calme les hémorroïdes.

Hygiène, beauté – Lotion astringente pour le visage : décoction de feuilles.

LES BOUTONS DE FLEURS

MédicinalInfusion de fleurs en bouton - Très bonne pour les plaies et ulcères de la bouche et de la gorge - 20 gr de boutons par litre d’eau.

LES RACINES

AlimentaireLégume – Les racines cuites font d’excellents légumes.
MédicinalDécoction - Ténia ou vers solitaire : 10 gr d’écorce de racine de mûrier cueilli avant la maturité du fruit dans 1/2 litre d’eau pendant 1/2 heure. Boire à jeun deux fois à 1/2 heure d’intervalle. Cette décoction soigne aussi  la diarrhée.

LES JEUNES POUSSES

AlimentaireSalade ou Légume – On cueille  les jeunes pousses de l’année. On les pelle soigneusement pour enlever les petites épines, puis on les mange crues ou on les fait cuire comme un légume. On peut facilement en faire des conserves pour l’hiver, ou des marinades.

MédicinalSirop, Gargarisme : Mettez dans un bocal des jeunes pousses de ronce fraîchement récoltées et placez-les au soleil. Au bout de quelques jours, une sorte de sirop s’en écoule. Ajoutez un peu d’eau et vous pouvez l’utiliser en  pansements sur les plaies ou encore en gargarisme contre les angines.

LES BOURGEONS

AlimentaireSalade -Délicieux dans une salade de fruits.

MédicinalMacerât : (pour la Gemnothérapie) : Mélangez à parts égales de la glycérine (en vente en pharmacie), de l’alcool de type vodka et de l’eau. Faites-y macérer les bourgeons (1/5 de bourgeons pour 4/5 de liquide). Laissez macérer trois semaines, filtrez. Les doses à prendre sont d’environ 15 gouttes, trois fois par jour.

LES FLEURS

AlimentaireSalade – Ses pétales décorent très joliment les salades.
LES FRUITS

Haute teneur en vitamines C – Mangez les fruits crus est encore ce qu’il y a de mieux.

Alimentaire - Fruits crus : Haute teneur en vitamines C – Mangez les fruits crus est encore ce qu’il y a de mieux. Fruits séchés – Si vous faites sécher vos mures, il ne vous restera plus  que les pépins, ils serviront à relever le goût de vos  infusions. Confiture de mûres – 1kg de mûres, 750 gr de sucre, 1 citron, 2 verres d’eau – Dans une bassine à confiture versez le sucre et l’eau et faites un sirop en le cuisant doucement. Versez les fruits et le jus de citron. Remuez et cuire 20 mn après la reprise de l’ébullition. Jetez de temps en temps un goutte de sirop sur une assiette froide. Si elle fige, c’est le moment d’arrêter la cuisson. Gelée de mûres – Amenez à ébullition les mûres dans la bassine à confiture. Après quelques minutes versez le tout dans un tamis sur lequel vous aurez placez un tissu fin posé sur un saladier. Ecrasez les fruits pour extraire le maximum de jus. Mesurez le poids du jus et ajouter autant de sucre que de jus. Mélangez et faites cuire à feu doux 20 mn. Ecumez et mettez en pots. Tarte au mûres – Pâte sablée : 250 gr de farine, 125 gr de beurre, 60 gr de sucre, 1 pincée de sel. Malaxez le moins longtemps possible. Etalez la pâte dans le moule. Faites une première cuisson légère. Sortez du four. Laissez tiédir puis placez les mûres et repassez au four.